Le “bio” fait aujourd’hui partie intégrante des nouvelles habitudes de consommation. Que ce soit en France ou au niveau international, une consommation plus raisonnée et plus consciencieuse s’impose au plus grand nombre. Le bio est, de nos jours, présents dans quasiment tous les produits de consommation : alimentaires (fruits, légumes, viande,…), cosmétiques (maquillage, dentifrice, colorations pour cheveux…), textiles (vêtements, literie…), ménagers (liquide vaisselle, produits d’entretiens).

Avant d’analyser la communication du bio, une brève définition de l’abréviation bio s’impose. “Bio” fait référence à la biologie, la science du vivant. Quant à “Agriculture bio”(logique), elle renvoie à “un mode de production et de transformation respectueux de l’environnement, du bien-être animal et de la biodiversité, qui apporte des solutions face au changement climatique” (source: agence Bio). Cette définition s’étend désormais à la production de produits non alimentaires.

Normes et labels

En France,  nous retrouvons le label Agriculture Biologique (ou label AB) qui est un label de qualité français créé en 1985 et fondé sur l’interdiction d’utilisation de produits issus de la chimie de synthèse. Au niveau européen, le label bio européen garantit que :

  • 95 % ou plus des composants du produit sont issus de l’agriculture biologique ;
  • le produit est conforme aux règles du système officiel d’inspection ;
  • il provient directement du producteur ou du préparateur dans un emballage scellé ;
  • le produit porte le nom du producteur, du préparateur ou du distributeur et le nom ou le code de l’organisme d’inspection.

L’agence bio (plateforme nationale d’information et d’actions pour le développement de l’agriculture biologique en France) communique, encadre et participe à la communication des produits bio en France.

bio

Outils de communications mises au point par l’agence bio

Les marques Bio

Le nombre de marques proposant des produits bio a considérablement augmenté durant ces dernières années. Cette augmentation de l’offre n’est qu’une conséquence logique de l’intérêt grandissant de la population. En effet, en 2016, près de 42 % des foyers français consomment des produits bio. 44% des acheteurs occasionnels de bio considèrent qu’il vaut mieux payer plus cher pour une alimentation bio. Il est important de noter que la présence d’un enfant de moins de 2 ans au sein du foyer augmente la fréquence de consommation de produits bio (Kantar Media TGI). Par ailleurs, le « manger bio » s’inscrit de manière plus large dans une mode du « manger sain ». En effet, 40% des acheteurs de produits bio considèrent avoir un régime alimentaire très sain. Pourquoi manger bio ? Tout simplement pour prévenir et limiter les problèmes de santé. Les marques proposant du bio, que ce soit en GMS ou en magasins spécialisés, sont aujourd’hui très nombreuses. On peut par exemple citer : Céreal Bio, Sojade, Bonnetere, Léa Nature, Cattier, etc. Les grandes surfaces ne sont pas non plus en reste. En effet, elles sont nombreuses à proposer des produits bio sous leurs marques distributeurs.

bioe

bioe

Bio, ou la vie en vert

On remarque effectivement l’omniprésence non surprenante de la couleur verte dans les logos des marques comme des packaging. Couleur utilisée par les labels bio, elle symbolise la nature et la végétation. Les magasins spécialisés dans les produits bio axent leurs communication en ce sens. Il se sont, suite à une forte demande, démultipliés et ils envahissent les grandes comme les plus petites villes (La Vie Saine, L’eau Vive, ou encore Biocoop). Ils sont donc la parfaite illustration de l’engouement de nombreux Français pour les produits bio.

 

De plus en plus de marques proposent des produits plus écologiques, plus sains, pour satisfaire les nouvelles exigences des consommateurs. Toutefois, il conviendra d’être vigilant pour ne pas tomber dans le piège du greenwashing, méthode de marketing consistant à communiquer auprès du public en utilisant l’argument écologique dans le but de se donner une image éco-responsable, assez éloignée de la réalité… 

 

Auteur : Léa Bastide