Tout le monde en parle et les marques s’en donnent à cœur joie avec différentes actions de communication. Le 14 février est une fête emblématique. La Saint Valentin existe depuis longtemps déjà et tout a un goût de déjà vu. Alors à l’heure du digital et de l’innovation, on attend forcément des communications fraîches et originales.

La Saint Valentin, des campagnes de communication déjà vu ?

Après un petit tour d’horizon, rien de bien folichon pour ce cru 2018. Les marques elles-même semblent être ennuyées par cette date incontournable. La tendance semble être aux réductions, pour changer, et bien sûr, aux jeux-concours, beaucoup de bla-bla publicitaire manquant cruellement de fun. Toutefois, certaines marques essaient d’utiliser un ton décalé, à défaut d’être novatrices. Naf Naf propose à ses consommatrices de publier des selfies de contre-soirée de Saint Valentin entre copines pour gagner un chèque cadeaux. Mellow Yellow appelle à écrire une déclaration à sa paire de chaussures favorite pour la remporter. Deux actions loin d’être révolutionnaires, mais qui ont le mérite d’apporter un peu de fraîcheur tout en restant fidèle à l’ADN des marques.

Saint Valentin

Monoprix et la Saint Valentin

Parallèlement, certaines marques ne nous déçoivent jamais en terme de communication. Monoprix, dont on a tous vu le packaging « personnalisable » à utiliser comme « carte » de Saint Valentin, apporte une touche d’humour tout en simplicité. La marque utilise ses packagings habituels, en sélectionnant ceux qui ont un rapport avec la fête des amoureux pour servir « d’entremetteurs ». Encore une fois, rien de neuf, mais les packagings fonctionnent bien et apportent un côté décalé à la fête. Quant à savoir s’ils sont réellement utilisés, c’est une autre question.

Saint Valentin

On regretterait presque l’époque où les burgers flirtaient avec les sites de rencontres. En 2016, Big Fernand créait une plateforme visant à réunir des célibataires selon leurs goûts culinaires. Drôle de parallèle l’année suivante, Burger King et Happn s’associaient. Les « matchs » du jour avait un deuxième menu offert si leur « date » avait lieu chez Burger King. Décalées et inédites, ces campagnes publicitaires offraient une originalité appréciable.

Cependant, pour cette année 2018, rien de nouveau à l’horizon. L’hypothèse selon laquelle les marques se seraient elles-même lassées de cette fête commerciale semble se confirmer…

Du côté des influenceurs

Côté blogueurs lifestyle, le bilan est plus ou moins le même. Parmi les multiples vidéos pour savoir que faire – quoi offrir – comment s’habiller – et comment se maquiller, on cherche encore l’originalité. Côté nouveautés, Thibault Inshape et sa copine nous expliquent comment se faire une bonne bouffe « healthy. »… Et on trouve une multitude de vidéos qui se veulent drôles, «real-psg » VS Saint Valentin.. Le constat est le même, la Saint-Valentin ressemble de plus en plus aux journées de rentrée scolaire au JT de 20h, répétitive et ennuyeuse.