Véritable buzz depuis octobre dernier au détour d’un tweet viral, l’audio 8D a suscité l’attention d’un grand
nombre d’internautes. Si vous n’avez jamais tenté l’expérience, munissez-vous de vos écouteurs et
laissez-vous emporter !

N’avez-vous pas déjà souhaité (re)vivre un moment à un concert de votre artiste préféré ou assister à un
concert privé de celui-ci ?

L’audio 8D rend votre souhait réalisable !

Une illusion sonore
Ce format d’écoute utilise une technique de mixage permettant de mieux localiser les sources sonores pour
qu’elles soient audibles à des endroits spatialement précis. Cet effet « panoramique » donne une
impression de balade dans 8 directions. On parle alors de spatialisation de la musique.
Cette méthode de relief ressemble fortement à une technique déjà apprivoisée par les professionnels de la
musique grâce à des logiciels de traitement de son : le binaural.
L’effet est immédiat : une sensation d’immersion dans un concert comme si l’artiste était à deux pas et qu’il
ne chantait rien que nous !


La musique qui nous entoure à 360°
Cette nouvelle conception de l’écoute de musique offre une expérience unique. On vous invite à fermer les
yeux et à chercher où se trouvent les sources sonores.
On assiste alors au développement d’une tendance nouvelle qui répond au besoin très ancien d’entendre
les sons en relief : comme une valse allant de gauche à droite, puis de droite à gauche, à des endroits
précis.
Une mélodie sur laquelle on se laisse bercer pour certains, un effet de mal de mer pour d’autres…


Vers un nouvel outil incontournable de communication immersive ?
À l’heure où la technologie s’efforce de rendre la réalité encore plus réelle, les marques et maisons de
disques ont bien compris l’intérêt de l’audio 8D : le but est d’offrir « une expérience unique, des concerts et
des salles de cinéma toujours plus immersifs ».
Ce nouvel outil apparaît comme une réponse aux comportements du consommateur. Aujourd’hui, 75% des
individus utilisent des écouteurs ou des casques audios pour écouter de la musique.
L’audio 8D se présente alors comme un support sonore qui permet non seulement d’offrir de nouvelles
interprétations de la musique, mais aussi donner davantage d’intensité au message que les marques ou
les artistes veulent communiquer.

Cette technique est d’ores et déjà utilisée dans les médias digitaux comme YouTube, permettant une
meilleure accroche des auditeurs. L’exemple le plus pertinent est l’utilisation de l’ASMR. De l’anglais
Autonomus Sensory Meridian Response (Réponse sensorielle autonome culminante), cette méthode
sonore provoque une sensation de relaxation par des tons et des bruits apaisants. De plus en plus de
Youtubeurs s’essaient à ce nouveau format de vidéo.
Certaines des publicités intégrées aux podcasts sont elles aussi configurées sous cet angle pour créer une
proximité avec le consommateur.


Auteur : Mikaël Oliveira