La Formule 1, marque à part entière du monde automobile, est en train de perdre son univers sonore et par conséquent un peu de sa propre identité. Un changement qui inquiète les promoteurs…

Il est rare qu’un son puisse à ce point impacter l’image d’une marque auprès des consommateurs. Pourtant, dans le sport automobile, le vrombissement du moteur est primordial. La crise qui sévit dans le monde de la F1, là où le bruit de la mécanique est roi en est un exemple parfait.

Cette polémique fait suite à la nouvelle réglementation concernant les moteurs des formules 1. Turbo hybrides, ces nouveaux moteurs sont plus performants, plus propres mais émettent un son plus sourd et bien moins bruyant. Le monde automobile perd de son enchantement et les spectateurs sont aujourd’hui plus réticents à aller voir des courses pour lesquelles le bruit faisait partie intégrante du spectacle.

Aujourd’hui certains promoteurs en viennent même à remettre en cause leur contrat avec la Formule 1 qui ne garantit plus le show…Les droits TV de diffusion qui se négociaient à des millions d’euros sont également questionnés.

Doit-on pour autant enterrer la F1 ? Même si la course perd de son charme, elle ne se vit pas qu’à travers le bruit: le style de pilotage, le départ, le circuit, les conditions météorologiques, et les retournements de situation inédits sont encore au rendez-vous !

Source: Influencia