La question de la parité homme-femme bat son plein !

L’association britannique ManKind, qui défend les hommes victimes de violences conjugales, a décidé de lancer une campagne de communication pour faire évoluer les mentalités.

Qui a dit que les femmes étaient les seules à subir des violences conjugales et à être victimes des coups de son conjoint ? Et oui, selon une étude récente du bureau national anglais de la statistique, 40% des violences domestiques sont subies par des hommes (en France, on parle de plus de 100 000 victimes hommes par an). L’association ManKind qui lutte contre cette violence a fait appel à l’agence Dare pour sensibiliser le grand public face à ce phénomène qui est aussi alarmant et inquiétant que lorsque ce sont les femmes qui ont le rôle de la victime.

A la manière d’une caméra cachée à la Cam Clash, la nouvelle émission diffusée sur France 4 pointant du doigt des situations de discrimination, le storyboard de la campagne tourne autour de la dispute d’un couple dans un lieu public. Lorsque l’homme commence à lever la main sur la femme, les passants qui assistent à la scène viennent immédiatement en aide à cette dernière. Normal, on se doit d’assister à une personne en danger. Mais lorsque les rôles s’inversent, personne ne vient en aide au brave homme ! Pire même, les personnes regardent la femme en train de violenter son compagnon, et, telle une séquence d’une comédie que l’on pourrait regarder au ciné ou chez soi, les témoins de la scène se mettent à rire ! Pourtant la violence est bel et bien là, c’est ce que cherche à dénoncer ManKind. Et cette dénonciation commence déjà à porter ses fruits puisque cette vidéo comptabilise plus de 6,5 millions de vues sur YouTube.

Attention Solange Knowles, ta bagarre avec Jay Z peut te coûter cher !

 

Source : la Réclame